Au Cœur de l'Univers
Bonjour et Bienvenue. Nous vous souhaitons une bonne lecture et au plaisir d'échanger avec vous.

Paix et Lumière

Au Cœur de l'Univers

Développement personnel et Spiritualité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La loi des paroles négatives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélie
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: La loi des paroles négatives   Sam 3 Mai - 8:54



Vous direz : « Et si je vais m’excuser auprès de la personne à laquelle mes paroles ont porté préjudice" ? Eh bien, cela ne suffit pas, il faut réparer les dégâts. Dire : "Je suis navré, pardonnez-moi…", c’est bien, mais c’est insuffisant. Quand on vous fait un cadeau, vous dites "merci", mais le mot "merci" n’est pas l’équivalent de ce que vous avez reçu. De la même manière, le mot "pardon" ne peut pas réparer le mal que vous avez fait. Si vous avez fait brûler la maison de quelqu’un, il ne suffit pas d’aller vous excuser, vous devez lui construire une nouvelle maison, ce n’est qu’à ce moment-là que vous serez pardonné. Vous direz : "Mais si la personne que j’ai lésée me pardonne" ?... non, la question n’est pas réglée si facilement, car la loi et la personne, ce n’est pas la même chose. En vous pardonnant la personne fait preuve de générosité, de noblesse et elle se libère. Mais la loi, elle, ne vous pardonne pas, elle vous poursuit jusqu’à ce que vous ayez réparé.

Tant que vous n’avez pas réparé, les paroles négatives que vous avez prononcées contre quelqu’un continuent à produire des serpents, des tigres, des loups – symboliquement parlant – qui viennent massacrer et dévorer ses brebis. Cela veut dire que les mauvaises conséquences de vos paroles nuisent aussi aux parents, aux enfants ou aux amis de la victime. Donc, rien n’est arrangé. Vous devez maintenant trouver d’autres paroles, d’autres pensées, d’autres forces qui répareront les dégâts. A ce moment-là oui, vous serez pardonné par la personne que vous avez lésée, et aussi par la loi qui avait enregistré ces dégâts. Donc, ne vous imaginez pas que l’on peut tout régler facilement avec des excuses ; c’est réglé pour la personne généreuse qui, en vous pardonnant, se libère. Mais ce n’est pas réglé du point de vue de la justice cosmique.

Combien de gens, insatisfaits de leurs conditions de vie, en veulent au monde entier parce que l’existence est difficile pour eux ! Et les paroles qu’ils lancent à ce moment-là, contre ceux qui sont plus privilégiés ou qu’ils croient responsables de leur situation sont vraiment destructrices : elles sont remplies d’une force qu’on ne connaît peut-être pas, mais qui crée des dégâts chez les autres. il n’est pas permis de faire cela, vous devez le savoir. Si vous éprouvez le besoin d’humilier les autres ou de leur nuire par vos paroles, parce que vous vous sentez désavantagé, frustré, plaignez-vous et pleurez si ça vous fait du bien. Mais, eux, laissez-les tranquilles, ne les attaquez pas !

Il faut donc que chacun se surveille et comprenne que, s’il a tendance à prononcer des paroles négatives, c’est là une faiblesse et non une force dont il peut être fier. Qu’il prenne donc des précautions et essaie de dominer ses impulsions négatives, un jour, tôt ou tard, il aura le dessus. Mais pour parvenir à ce résultat il faut être bien conscient qu’aucune parole prononcée ne reste sans conséquence. Alors, si vous avez laissé échapper quelques mots injustes ou méchants, contre quelqu’un, tâchez, dès que vous en prenez conscience, de vous concentrer pour lui envoyer beaucoup d’amour, beaucoup de lumière. Mais, même dans ce cas, certains dégâts se sont déjà produits et il faut du temps pour qu’il ressente les effets de vos bonnes pensées. 

Ceux qui ont compris quel pouvoir représente la parole sont très vigilants, ils s’efforcent de ne pas dire de mots négatifs, parce qu’ils savent que les esprits malfaisants peuvent s’en emparer pour les réaliser. La parole est comme un support matériel qui leur est fourni, et ils s’en servent pour l’exécution de leurs mauvais desseins. Alors, attention, même si vous ne pensez pas vraiment les mauvaises paroles que vous prononcez, des entités maléfiques peuvent se servir de la matière de ces paroles pour les réaliser, et vous ne pourrez pas le leur reprocher ; c’était à vous de ne pas leur fournir les occasions de faire du mal.

Donc, désormais quand vous parlerez de quelqu’un, évitez de faire des critiques, surtout si vous n’êtes pas tout à fait sûr des faits que vous rapportez. Et même s’il se trouve que vous soyez obligé de décrire le comportement d’une personne qui a mal agi, n’oubliez pas, par mesure pédagogique, de finir votre conversation en mentionnant une de ses qualités… elle doit bien avoir au moins une. Souligner les défauts des gens n’a jamais servi à les corriger. Alors comprenez qu’avec les critiques, on ne fait qu’ajouter le mal au mal. Oui, si vous voulez agir comme un être conscient, lorsque vous aurez été obligé de prononcer des paroles négatives, tâchez au moins de terminer sur quelque chose de positif. Et quand il vous arrive de vous rencontrer entre vous, efforcez-vous de ne parler que de sujets constructifs, afin qu’en repartant chez soi chacun puisse remercier le Ciel en disant : "Que ces frères et sœurs soient bénis pour toutes leurs bonnes paroles qui m’ont donné du rouage et une meilleure vision des choses, qui m’ont inspiré le désir de rester toujours sur le chemin de la lumière" !

Je sais que ce que je vous demande là est très difficile, car pour maîtriser ses paroles, il faut commencer par maîtriser ses pensées et ses sentiments, ce qui est encore plus difficile. Mais pourquoi ne pas faire des expériences et se dire ; "Dorénavant, je me surveillerai… Là, je ne critiquerai plus systématiquement tel ou tel, je tâcherai de voir ses bons côtés… Là, au lieu de me montrer négligent, je serai plus attentif afin que mes paroles soient utilisées pour le bien… Là, au lieu de passer avec indifférence, je penserai à m’arrêter pour dire quelques mots de sympathie, d’encouragement, etc". Oui, ce sont des exercices à faire consciemment.

Prenons un exemple. Pour aller à votre travail ou faire des achats dans certains magasins, vous devez passer devant la maison de quelqu’un que vous n’aimez pas tellement. Est-ce que vous vous êtes rendu compte qu’ne passant devant cette maison, automatiquement un changement se produit en vous ? Vous n’envoyez peut-être pas vraiment de mauvaises pensées et de mauvais sentiments à cette personne, mais quelque chose s’obscurcit dans votre âme à cause de l’antipathie qu’elle vous inspire. Eh bien, dorénavant, en vous approchant de la maison de cette personne, décidez-vous à lui envoyer consciemment de bonnes pensées, souhaitez-lui la clarté, la joie… 

Ce sont là des dizaines d’exercices que l’on peut faire ainsi tous les jours, et si vous vous décidez à les faire, vous finirez pas constater qu’en améliorant vos pensées et vos sentiments, vous maîtrisez mieux vos paroles, vous ne vous laissez plus entraîner à critiquer les autres à tort et à travers.

Parler est un art qu’il est bon de cultiver patiemment, car la parole qui a été donnée à l’homme est une énergie divine qu’il doit s’efforcer de n’utiliser que dans un but divin. Cette maîtrise de la parole, qui est le résultat de la maîtrise de ses pensées et de ses sentiments, se reflète aussi dans sa voix, et c’est cette voix qui un jour portera témoignage de lui. Lorsqu’après la mort l’homme doit se présenter devant les Juges des âmes, ils lui disent : «Parle » Il s’avance alors et répond : "Formes d’éternité, me voici" Et cela suffit. Il n’a pas à choisir des mots recherchés, ni à tourner des phrases éloquentes. Les Juges écoutent seulement le timbre, les vibrations de sa voix, car c’est là qu’est la vérité de son être. C’est l’authenticité de sa voix qui soit le juger.


OMRAAM
Revenir en haut Aller en bas
Aelys
Petit causeur
Petit causeur
avatar


MessageSujet: Re: La loi des paroles négatives   Sam 3 Mai - 12:02

Magnifique texte, très juste. Merci Mélie pour ce partage.  flower 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La loi des paroles négatives   Sam 3 Mai - 12:13

Tout à fait en accord avec cet article, mais lorsque le pardon est sincère, je rajouterais que;

"Lorsque tu pardonnes dans cette vie, tu aides le st Esprit (ton Soi supérieur) à les guerir toutes, le pardon que l'on pratique a un effet sur nous même dans d'autres dimensions du temps".
(Gary renard, "Et l'univers disparaitra")


Revenir en haut Aller en bas
Our
Bavard en devenir
Bavard en devenir
avatar


MessageSujet: Re: La loi des paroles négatives   Sam 3 Mai - 12:41

soleil3 
 
 
C’est bon ça, et c'est bien Aïvanohv de nous donner de la pratique...
Pas plus tard qu'avant hier je me suis surprise à critiquer mentalement une passante dans la rue...je ne sais même plus pour quel motif, je m'en suis choquée moi-même et je me suis immédiatement excuser mentalement en disant un truc de la sorte: "pardon je m'excuse pour cette pensée!"
 
Parmi mes petites phrases rituelles je demande aussi à être aidé dans ce processus de pensées :
 
Aujourd'hui je suis attentive à mon mécanisme de pensées et aussi à ma façon de m'exprimer
Aujourd'hui je suis consciente de ce que je fais et de ce qui arrive
Aujourd'hui je concentre mes pensées sur les belles choses de la vie...
 
Parfois sous forme de prière, oui parfois cela prend la forme d'une invocation lorsque les moments sont moins faciles ;-)
Aidez-moi à être attentive...
Faite à ce que je sois consciente...


Il y a aussi autre chose à laquelle j'accorde beaucoup d'importance c'est à dire de la vigilance au moment où cela se passe,  c'est le fait de ne pas me laisser parasiter par un évènement extérieur, dans mes demandes cela ressemble à ça:

Aujourd'hui je ne permets à rien, ni à personnes de venir troubler ma paix intérieure…
Toutes mes relations sont sereines et harmonieuses...

Lorsque ce processus et les réactions qui en découlent sont bien enclenchés, vous remarquerez que vous devenez en quelque sorte le médiateur de pas mal de personnes autour de vous....

 
Dans la pratique pour ce genre de réactions j’ai trouvé mon bonheur justement dans les comprimés du bonheur de Daniel Sévigny, cela va de la facture que l’on trouve dans la boîte à lettres en se disant «  ouai super de l’argent qui rentre sur mon compte en banque ! »
 
De l’individu qui s’est mal garé ce qui ne rend pas les choses faciles pour sortir la voiture :
 
«  Ah génial, en voilà un qui s’est mal garé… »
Et toc…quelle belle coïncidence le voilà en moins de deux qui revient, prend sa voiture et repart…
 
 
Tout ce dénoue lorsque l’on transmute et même les choses que l’on croyait quasi impossible…genre l’administratif, le financier…
 
Et la situation qui nous ferait sauter au plafond prend une tournure ou l’autre va plus loin dans son expression et  l’on comprend mieux sa réaction d’attaque…
 
Par exemple il y a quelque temps, quelqu’un pour qui j’ai l’habitude de travailler, me sort un truc pas très gentil, assez dénigrant sur mon travail en fait, quelque chose qu’il ne se saurait jamais permis auparavant…
 
Je lui réponds que veux-tu dire par là ? J’espère que tu plaisantes ?
Ses arguments ne tenaient pas la route…j’ai tout de suite compris qu’il avait été influencé par une personne que l’on connaît…je suis partie calmement.
Le lendemain je suis revenue en lui disant que notre collaboration été terminée.
Il a simplement dit qu’il trouvait cela dommage. Dommage pour qui lui ai-je répondu ?
Aucun recul ou excuse de sa part…deux fois il m’a demander de travailler pour lui, je lui ai simplement dit que j’avais d’autres projets alors qu’il est clair pour moi que je ne veux plus collaborer avec lui…nous restons cordial.
 
Il y a quelques années je l’aurais envoyé balader joliment, car en fait je suis de nature très impulsive, je ne laisse rien passer en terme de manque de respect sur moi ou sur autrui…je ne tolère pas l’injustice de certains et l’influence que d’autres exercent sur autrui, tout ce qui met à l’écart un individu dans un groupe, j’ai toujours défendu ce principe…au fil du temps et en travaillant d’autres façons de réagir, mon impulsivité est devenue une volonté qui fait que l’acte de présence de se montrer intéressée ou dés intéressée par rapport à l’attitude d’autrui parle pour lui-même et remets les choses en place…mais bon il y a des limites à ne pas franchir surtout lorsque cela touche l’intégrité physique ou morale…et lorsque je prends les armes mon ami se met à me dire comment peux-tu t’emporter comme ça, toi qui prêche nanani nana…tu parles de la maîtresse comme de quelqu’un à abattre.
Ah et bien cela tombe bien que tu me dises cela, justement la pédopsy a dit qu’elle allait la dégommer et qu’elle allait la signaler….

 
J’ai dû peut-être un peu dévier du sujet ? Et je me demande si ce travail de prise de conscience sur nos pensées, nos paroles, nos actes ne serait pas en quelque sorte une façon de travailler aussi sur l’ancrage ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Revenir en haut Aller en bas
KittyCat
Bavard en devenir
Bavard en devenir
avatar


MessageSujet: Re: La loi des paroles négatives   Sam 3 Mai - 15:19

Merci pour ce texte, Mélie, lire Aïvanhov, ça fait toujours du bien et même plus cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La loi des paroles négatives   

Revenir en haut Aller en bas
 
La loi des paroles négatives
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paroles de chien: comment t'as pu?
» Danse - musique avec ou sans paroles ?
» Je dis des paroles positives
» Paroles de Muhammad (Hadiths)
» Les paroles de Bouddha: les rituels religieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Cœur de l'Univers :: L'Enseignement de la Connaissance Spirituelle :: Préceptes-
Sauter vers: