Au Cœur de l'Univers
Bonjour et Bienvenue. Nous vous souhaitons une bonne lecture et au plaisir d'échanger avec vous.

Paix et Lumière

Au Cœur de l'Univers

Développement personnel et Spiritualité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hara, la force vient du ventre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélie
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Hara, la force vient du ventre   Dim 16 Mar - 21:58

Citation :
 Les Japonais l’assurent : notre ventre ou “hara” est le réservoir de notre énergie. Centrés sur lui, nous faisons preuve d’assurance et de sérénité. Coupés de lui, le moindre choc peut nous faire vaciller…

Catherine Maillard
 
L‘avenir nous inquiète et nous nous montrons particulièrement irascibles avec notre entourage. Stress, insomnie, mal de dos, problèmes digestifs sont notre lot quotidien. Directeur du centre Dürckheim – un centre de méditation –, Jacques Castermane l’affirme : « La plupart de nos maux ont pour origine la perte de contact avec notre “hara”. »
  
Ce hara ou "rayonnement de notre force vitale" est une zone située juste trois doigts en dessous du nombril, une sorte de puits sans fond qui irradie de l’abdomen au bas-ventre, dont nous pourrions tirer force et sécurité. Bonne nouvelle : ceux qui arborent un petit ventre bombé posséderaient la géométrie idéale pour le cultiver !

Ce sont les Japonais qui ont le plus développé la conscience du hara. Encore appelé"océan de l’énergie", il est considéré comme le centre de la vie instinctive et intuitive, dont dépendent toutes nos fonctions physiologiques mais aussi psychologiques.


 
Un enracinement naturel

Comment reconnaître une personne centrée sur son hara ? « Elle est solidement ancrée sur terre », explique Jacques Castermane. A l’inverse, un individu décentré manifeste un déséquilibre : poitrine en avant, ventre rentré, épaules contractées. Chez lui, la tête domine. La fonction intellectuelle prime sur l’instinct. Déconnecté de son bassin, un simple choc peut alors l’ébranler. Qu’il soit physique ou émotionnel. On peut en faire soi-même l’expérience dans le métro. Si une simple bousculade nous fait vaciller, il y a de grandes chances pour que nous ne soyons plus en harmonie avec notre hara.


"Certains enfants sont un très bon exemple du fait que “demeurer dans son propre ventre" est une chose extrêmement naturelle, écrit L. Jolly dans "Le Do-in hara" (De Vecchi, 1997). On voit des enfants âgés de 2 ou 3 ans, assis par terre, dans une attitude royale. Ils se tiennent droits sans effort. Ils n’ont pas besoin d’un appui pour leur dos, à l’inverse de la majorité des adultes. Leurs jambes reposent sans tension sur le sol. On dirait qu’une force mystérieuse, comparable à la sève des plantes, parcourt leur buste, afin qu’ils conservent cette position sans fatigue. Cette force provient du hara. »

 
Dialoguer de ventre à ventre

Se recentrer sur notre ventre peut aussi aider à mieux communiquer avec les autres et à gérer nos émotions. « Une vraie conversation doit être menée de ventre à ventre, et pas seulement de bouche à oreille, suggère Jacques Castermane. Les individus irritables qui se montent la tête facilement portent souvent le “ventre haut”. Une personne au “ventre bas” ne réagit pas si vivement. » 

Source


Revenir en haut Aller en bas
Chantalou
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hara, la force vient du ventre   Mar 18 Mar - 11:58

Hé bien Mélie ! Synchro avec le livre de Dürckheim que je relis en ce moment : "La Voie initiatique" !
J'en suis justement au passage sur le hara et les exercices proposés pour être dans son hara en position debout et assise !!  Comme le dit Castermane (disciple de Dürckheim) c'est super important de trouver, retrouver son centre de gravité !
En Asie le Hara est appelé "Tan Tien"
Un article très intéressant ici :
 Arrow  http://www.thelastchallenge.com/voie-directe/avoir-un-corps-pour-la-cr%C3%A9ation/tan-tien-p%C3%A9rin%C3%A9e-ventre/
Revenir en haut Aller en bas
Mélie
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Hara, la force vient du ventre   Mar 18 Mar - 12:22

Super ! et il y a des exercices à pratiquer si certains veulent essayer, je vais les faire, je vous redirais.
Revenir en haut Aller en bas
Mimi27
Bavard en devenir
Bavard en devenir
avatar


MessageSujet: Re: Hara, la force vient du ventre   Mar 18 Mar - 12:26

que j'aimerai être en paix avec ce fameux ventre, le mien étant compliqué à gérer à cause de problèmes digestifs (syndrôme de l'intestin irritable) ! C'est la galère au niveau alimentaire parce qu'un aliment habituellement bien assimilé peut être rejeté du jour au lendemain ! Je sais plus quoi faire...
Revenir en haut Aller en bas
Chantalou
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hara, la force vient du ventre   Mar 18 Mar - 12:34

Mimi27 : le ventre dont il est question ici n'est pas le ventre intestinal mais un point particulier situé entre le nombril et le pubis (Hara ou Tan Tien)
Il y a des exercices dans l'article dont j'ai mis le lien .... Peut-être pourront-ils t'aider ?
 grosbisous
Revenir en haut Aller en bas
Le Cancre
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hara, la force vient du ventre   Mar 18 Mar - 13:01

Les Samouraïs, lorsqu'ils se trouvaient déshonorés, s'ouvraient le ventre. Ce rituel se nommé le Hara-Ki-Ri (ou Sepuku - Sépoukou). Le "Ki" est la force vitale.
Revenir en haut Aller en bas
Mimi27
Bavard en devenir
Bavard en devenir
avatar


MessageSujet: Re: Hara, la force vient du ventre   Mar 18 Mar - 16:52

Chantalou a écrit:
Mimi27 : le ventre dont il est question ici n'est pas le ventre intestinal mais un point particulier situé entre le nombril et le pubis (Hara ou Tan Tien)
Il y a des exercices dans l'article dont j'ai mis le lien .... Peut-être pourront-ils t'aider ?
 grosbisous

je connais le Tan Tien, c'est un des centres énergétiques importants en Qi Gong. Pour les exercices, pourquoi pas ! Je vais essayer...
Revenir en haut Aller en bas
cy777
Grand causeur
Grand causeur
avatar


MessageSujet: Re: Hara, la force vient du ventre   Ven 1 Mai - 18:18

Ce sujet m'interpelle, lorsque je veux fortement augmenter mon taux vibratoire, je fais quelques exercices de respiration abdominale. A l'inspiration, je sens l'énergie entrer au niveau de l'abdomen, ensuite remonter dans la cage thoracique et redescendre naturellement dans les bras avec une émission dans l'environnement même en absence d'aspirateur d'énergie et les mains refroidissent.
Ce phénomène ralentit ensuite doucement pour disparaître une fois que mon taux est revenu à sa valeur de base.
Revenir en haut Aller en bas
Mélie
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Hara, la force vient du ventre   Ven 1 Mai - 18:49

Mais du coup moi ce qui m'interpelle c'est comment peux-tu dire que ton taux augmente ou diminue sans mesure ? Et si ton taux chutait, cela te bloquerait-il pour continuer tes expériences ? Le taux n'est pas une fin en soi.
Revenir en haut Aller en bas
cy777
Grand causeur
Grand causeur
avatar


MessageSujet: Re: Hara, la force vient du ventre   Ven 1 Mai - 19:29

J'ai fait la mesure de l'évolution de mon taux et vérifier d'une part l'émission dans l'environnement et surtout l'impact significatif résultant de l'augmentation du taux sur les personnes en soin. J'utilise cette méthode pour accélérer le débit du fluide en fin de soin lorsque le débit diminue naturellement du fait de la fin de compensation du manque énergétique.

C'est difficile de donner une valeur fiable pour le taux mais l'évolution est indicative et significative, surtout en relation avec les deux autres constatations.

Le taux n'est pas effectivement une fin en soi mais en tant que canal il est quand même représentatif pour moi.

Si mon taux avait chuté, il est certain que je ne me serais pas mis en danger et j'aurais arrêté depuis bien longtemps.

Cette notion est quand même intéressante, je ne m'y intéressais pas trop à une certaine époque mais c'est à la constatation de crises de guérison dommageables pour les soignés que je me suis mis à faire attention.
Un taux trop élevé avec imposition sur des pathologies particulières ou à proximité d'anciens problèmes osseux mal réduits, par exemple, conduit à la prise de morphine pour la personne, deux cas en 25 ans.

Exemple d'une autre personne amputée des doigts de pieds avec ulcération sous la plante. Quatre étages à monter sans ascenseur. Résultat: gonflé à bloc énergétiquement parlant. J'ai dû limiter ma présence à moins d'une minute et la personne a été hospitalisée.
Revenir en haut Aller en bas
Mélie
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Hara, la force vient du ventre   Ven 1 Mai - 19:48

Ok je comprend mieux pourquoi tu l'utilises, après tout chacun trouve en soi ce qui fonctionne. 
Et aujourd'hui après tout ce temps, tu es donc à l'arrêt dirons-nous si tu n'es pas en soin ? 
Revenir en haut Aller en bas
cy777
Grand causeur
Grand causeur
avatar


MessageSujet: Re: Hara, la force vient du ventre   Ven 1 Mai - 20:42

Pas du tout, je continue régulièrement les soins des personnes et des animaux en direct et sur photo suivant les demandes.
Revenir en haut Aller en bas
Mélie
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Hara, la force vient du ventre   Ven 1 Mai - 21:02

Ok merci pour ton retour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hara, la force vient du ventre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hara, la force vient du ventre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hara, la force vient du ventre
» La région du ventre appelé centre Hara - là se trouve l'Origine, Brahma, le Créateur.....
» Le Ventre en Asie et au japon
» Un problème ne vient jamais seul
» Mon copain vient de vomir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Cœur de l'Univers :: Comment prendre soin de ses corps énergétiques :: Enveloppes énergétiques-
Sauter vers: