Au Cœur de l'Univers
Bonjour et Bienvenue. Nous vous souhaitons une bonne lecture et au plaisir d'échanger avec vous.

Paix et Lumière

Au Cœur de l'Univers

Développement personnel et Spiritualité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Et si la solution c'était la fin du salariat ? Ne plus travailler, c'est l'avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélie
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Et si la solution c'était la fin du salariat ? Ne plus travailler, c'est l'avenir   Sam 12 Mar - 16:58

Le chômage inquiète toujours autant, malgré une baisse en début d'annéeceux qui vivent une "vie sans cdi" ont du mal à s'en sortir et la loi travail est largement critiquée
Alors, comment se sortir de cette spirale infernale ? 
En bannissant tout bonnement le salariat.

C 'est du moins ce propose notre contributeur François Durand, qui image un avenir sans travail. Explications.

Les chiffres sont tombés. Qu’ils soient bon ou mauvais le verdict est implacable. 
Il y a beaucoup trop de chômeurs en France.
 
Le travail est mort. Vive le travail !
 
Ne pas travailler, c'est ça l'avenir 
 
Face à ce fait, les politiques proposent plusieurs solutions pour régler le problème à court terme. 
Que ce soit en augmentant l’offre en donnant des milliards aux entreprises en augmentant la demande en donnant des milliards aux consommateurs ou tout simplement en baissant le nombre de Français censés travailler en envoyant les femmes s’occuper des enfants
Ces solutions ont toutes un point commun ; elle ne régleront pas le "problème du chômage" qui est le suivant : il y a de moins en moins besoin de travailler.
 
Les usines ferment, moins d’agriculteurs produisent plus de nourritures les voitures se conduisent seules... bref, l’humain perd son rôle dans la chaîne du travail et je reviendrai plus tard sur les solutions pour le faire disparaître de cette chaîne. Et plutôt que de pleurer, il faudrait se réjouir.
 
Alors bien sûr, vous avez vécu toute votre vie en entendant que le travail (sous-entendu salarié) était noble, une valeur et que ceux qui ne travaillent pas ne sont qu’un ramassis de fainéants
Tout ça pour que vous alliez travailler bien gentiment, alimentant ainsi un système dans lequel le travailleur constitue l’offre ET la demande.
 
Le premier "travail" à réaliser alors est dans les têtes, afin de faire comprendre au peuple qu’en 2016, ne pas travailler est aussi "normal". 
D’ailleurs vous pouvez demander a beaucoup de retraités, ils vous diront qu’ils n’ont jamais autant été occupés que depuis la retraite
La preuve s’il en faut une que l’équation travail = vie saine est fausse.
 
Que feriez-vous si vous aviez huit heures disponibles par jour ? 
 
Mais si demain (ou dans 50 ans) plus personne ne travaille. Que vont faire les gens ? 
C’est très simple, ce qu’ils veulent. Faire du sport, se cultiver, boire un verre avec ses amis, passer du temps en famille... les occupations existent déjà. 
D’ailleurs posez-vous la question : si vous aviez 8 heures de plus par jour à vivre, qu’en feriez-vous ? 
Je suis sûr que vous avez déjà les réponses à cette question. 
Les solutions de demain se conçoivent dès aujourd’hui
 
Les voitures automatiques, qui risquent de rendre caduques des millions de chauffeurs de taxi, bus, poids lourds, trains, métro, tram etc. dans le secteur des transports même les moniteurs d'auto écoles vont disparaître quand (et pas si) conduire sera interdit. 
Mais ce phénomène n’est pas un cas isolé.
 
Dans l’alimentaire, la traite et le nourrissage des bêtes a été automatisée, les champs s’arrosent tout seuls, les tracteurs, du labour a la récolte, sont guides par GPS et des drones permettant de savoir au mètre près ou manque l’eau et l’engrais... 
Les denrées ainsi récoltées seront transportées par camions automatiques vers des supermarchés (pour peu que le lieu existe encore) automatisés dans lesquels des portiques vont scanner tous vos articles d’un coup (et surement débiter votre compte en banque aussitôt). 
La production des autres biens de consommation disponibles dans ce supermarché, qui a déjà été déplacée vers l’est, sera automatisée dès que des robots feront le travail moins cher que les enfants asiatiques.
 
L'administration a déjà été largement automatisée et je pense que personne ne se plaint de ne plus avoir à faire la queue des heures dans des administrations poussiéreuses. 
Quoi de plus binaire que le fait d’avoir les bons documents ou non pour une demande quelconque ? 
Pourtant actuellement un dossier peut mettre plusieurs semaines (mois?) à être refusé alors que n'importe quel ordinateur pourrait vous donner une réponse dans la seconde.
 
Le do it yourself va anéantir Ikea
 
Une fois le temps d'une grande partie de la population libéré, les services mourront de leur belle mort. 
Plus besoin de gardes d'enfants, de femmes de ménage, de plats préparés quand on gagne huit heures par jour, et le do it yourself va prendre le dessus.
 
Les fablabs, aujourd'hui réservés à une "élite" pouvant se permettre d’investir le temps d'apprentissage pour les machines et les logiciels, vont se développer et les personnes vont fabriquer eux-même leur vaisselle, meubles accessoires voire machines
Disparition donc d'Ikea et compagnie avec à leur suite toutes les grandes enseignes de produits manufacturés.
 
Même les personnes ne sachant pas utiliser les logiciels de conception 3D (qui vont cependant s'ouvrir encore plus au grand public) pourront trouver dans des banques de design en ligne la formule et le matériel nécessaires à la fabrication de mobilier de maison par exemple.
Le tout sera en accès libre et sujet à modifications, comme les mods dans les jeux vidéo.
 
Et après?
 
J’espère vous avoir fait comprendre que le travail salarié peut disparaître et je pense pouvoir vivre assez pour en être témoin. 
La vrai question est la suivante : comment allons-nous gérer cette transition? 

Dans la dystopie "1984" de George Orwell, le postulat de base est le suivant : comme la production des biens est faite par des machines, les humains ont commencé à se faire la guerre pour garder occupés les peuples. 

Au lieu de travailler à produire, les gens travaillent à détruire. Et je crains que ce soit une possibilité si l'on continue à vouloir garder notre système actuel dans un monde qui n'est plus compatible.
 
Reste à trouver comment payer les personnes. 
Les coûts humains ayant disparu on peut envisager de rendre gratuits les produits de bases et de distribuer un revenu universel pour les produits "de luxe". 
Cela ne veut pas dire la fin de la compétition, si vous proposez une nouvelle idée/un nouveau produit pour laquelle/lequel des personnes sont prêtes à dépenser leur revenu de base, vous pourrez gagner de l'argent.
 
Le principal obstacle à l’arrêt du travail salarié n’est donc pas la technologie mais la politique. 
Mais allons-nous attendre le point de rupture des 15 ou 20 % de chômeurs avec des aides faméliques ou construire le monde de demain, libéré de l’obligation de passer huit heures par jour à vendre son temps au travail ?

Par Francois Durand
Revenir en haut Aller en bas
Brindille
Petit causeur
Petit causeur



MessageSujet: Re: Et si la solution c'était la fin du salariat ? Ne plus travailler, c'est l'avenir   Sam 12 Mar - 20:43

Moi j'adore ce genre de discours et je suis a 100% en résonnance!!!!

D'ailleurs j'ai déjà commencé a construire ce nouveau monde; je ne veut pas être un esclave 8h par jour!! et...ben je ne bosse plus!

Bien entendu, le revenu de base a plus de 1000euros par mois serait le bienvenu

On a autre chose à faire que se fatiguer les molécules, non?!!!

Et maintenant que je viens d"avoir un terrain pres de chez moi à titre gratuit avec un bail de trois ans pour commencer, ben je vais pas chomer (hihi, tu vois, on bosse quand même!!)
et donc, tous les légumes en surplus iront ravir gratuitement les gens qui n'ont pas de jardin!!

C'est ça le nouveau monde; des prêts, des echanges, des dons, et tout ça avec une meilleure humeur, une meilleurs santé, un avenir certain!!! lol !!

bon, j'y vais, mon relax m'attends..... mdr1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Et si la solution c'était la fin du salariat ? Ne plus travailler, c'est l'avenir   Sam 12 Mar - 21:16

Citation :
... comme la production des biens est faite par des machines, les humains ont commencé à se faire la guerre pour garder occupés les peuples.


Heu... si je suis cette logique, ca fait donc des siècles que les gars s'emmerdent... heu... c'est pas parce que des machines font le boulot il me semble... heu... AU TEMPS POUR MOI ! ayé j'ai pigé ! trop nouille la fille, c'est les nanas qui faisaient le boulot, d'où les mecs qui s'emmerdaient grave, toussa toussa... hum... tous'esspike ma bonne dame !


Bon et puis je le redis, faire le ménage, la cuisine, les courses, torcher les momes, les vieux, les malades, étendre le linge, repasser, et accessoirement, repeindre les volets, changer une ampoule, ou faire un ourlet... C'EST UN TRAVAIL ! ... merde alors, mais c'est pas payé !
Revenir en haut Aller en bas
Mélie
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Et si la solution c'était la fin du salariat ? Ne plus travailler, c'est l'avenir   Dim 13 Mar - 20:24

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Et si la solution c'était la fin du salariat ? Ne plus travailler, c'est l'avenir   Dim 13 Mar - 22:29

Bin artiste peintre, c'te question !

... le truc qu'on te dit d'office "ouais mais non, y'en a très peu qui en vivent" !!...

Ou herboriste !

Mais là, dans la question, il faut rajouter un truc en rapport avec les lois restrictives (enfin, c'est parce que je ne trouve pas le mot pour dire "loi qui tue un métier") qui sont votées pour les copains qui possèdent des multinationales dans le médicamensonge !
Revenir en haut Aller en bas
Benoit
Loquace
Loquace
avatar


MessageSujet: Re: Et si la solution c'était la fin du salariat ? Ne plus travailler, c'est l'avenir   Lun 14 Mar - 8:56

Il y a des chances pour que je cultive la terre, juste pour la cultiver.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si la solution c'était la fin du salariat ? Ne plus travailler, c'est l'avenir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si la solution c'était la fin du salariat ? Ne plus travailler, c'est l'avenir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Jean-Baptiste de la Salle Prêtre et commentaire du jour "Notre coeur n'était-il pas brûlant ? "
» résolution d'équations
» IMM n\'a pas de SITE WEB ! ICI LA SOLUTION !
» et si c'était vrai....
» Et si le Diable m' était conté .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Cœur de l'Univers :: Discussions :: Sujets divers-
Sauter vers: