Au Cœur de l'Univers
Bonjour et Bienvenue. Nous vous souhaitons une bonne lecture et au plaisir d'échanger avec vous.

Paix et Lumière

Au Cœur de l'Univers

Développement personnel et Spiritualité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La méditation 3G : Kezako et Critique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélie
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: La méditation 3G : Kezako et Critique   Jeu 29 Jan - 21:03

Le Dalaï Lama décrit la méditation comme un processus de « familiarisation », ce qui veut dire que la méditation nous fait passer par différentes étapes au fur et à mesure que nous la pratiquons, étapes à travers lesquelles nous nous découvrons et nous familiarisons avec nos propres modes de fonctionnement.

Le but de la méditation, contrairement à ce que prône la méditation 3G, n’est pas d’atteindre l’état alpha ou thêta mais d’éveiller notre attention pour « voir » notre propre esprit dans son fonctionnement naturel.

Si notre cerveau émet des ondes alpha ou thêta pendant la méditation cela  est juste une conséquence de son processus, ce qui veut dire que chercher à produire de telles ondes ne peut être un but. 
Cela peut même s’avérer dangereux puisque nous ne respectons pas les étapes par lesquelles nous fait passer la méditation.
La méditation 3G , qui n’est en réalité pas de la méditation, impose à notre cerveau de produire des ondes particulières sans se soucier de la progression par laquelle nous devons inévitablement passer pour y parvenir.

Rappelons ici que le but de la méditation est d’éveiller notre attention pour accéder à une claire conscience de nos propres processus mentaux et non de vivre des états particuliers de la conscience.

La méditation 3G serait-elle donc une duperie ?

En imposant au cerveau de produire des ondes particulières, la méditation 3G va à l’encontre du but recherché par la méditation telle qu’elle est prônée par les sages depuis la nuit des temps. 
C’est comme prendre une drogue qui nous mettrait en état alpha et prétendre que nous méditons.
Dès lors que nous utilisons un moyen mécanique pour induire des états particuliers, nous ne pratiquons plus la méditation. La méditation 3G est, peut-on dire, une tricherie.

Pourtant je me sens bien lorsque je pratique la méditation 3G

Bien sûr, la méditation 3G peut procurer une détente et un bien-être, mais tout comme le produirait le son des vagues de la mer lorsque l’on est couchés sur une plage loin de tout souci, avec, là encore une différence. 
Vous n’imposez rien à votre cerveau lorsque vous écoutez la mer parce que ces sons sont produits de manière naturelle ; c’est tout le contexte qui vous met dans un état de bien-être : le sable chaud, le vent, le bain que vous venez de prendre, et le va-et-vient des vagues.
Les sons isochrones qui sont utilisés dans la méditation 3G forcent en quelque sorte ce processus et encore une fois et en aucune façon, ils ne favorisent l’éveil de l’attention.

Conclusion sur la méditation 3G

La méditation 3G n’est pas de la méditation et ne peut en aucun cas permettre l’éveil de l’attention telle que le permet la méditation traditionnelle si décriée par les protagonistes de cette « nouvelle science ». 
Nombreux sont les témoignages qui disent que la pratique de la méditation 3G induit migraines, envies de vomir, nausées et ce n’est sans doute pas par hasard dès lors que l’on force la nature.
L’expérience nous apprend toujours que lorsque l’on veut aller trop vite, il y a un prix à payer. 
Il n’existe pas de solution rapide pour éveiller son esprit, pas plus qu’on ne peut tirer sur la plante pour la faire pousser plus vite. 
Progresser sur le chemin de la connaissance implique réflexion, remise en question, pratique et bien sûr méditation.
Comment, en effet, une personne qui manque de confiance en soi, qui souffre de stress, d’anxiété ou de n’importe quel autre mal peut s’en libérer si elle ne voit pas par elle-même comment ces troubles se créent ? 
Analogiquement, comment une personne peut-elle corriger sa manière de travailler – voyant qu’elle n’est pas productive – si elle ne perçoit pas avant ce qui la conduit à ce « mauvais » résultat ? 
C’est la claire conscience de ce mode de fonctionnement qui l’en libérera.
Dans le meilleur des cas, la méditation 3G pourra atténuer ou soulager les symptômes mais sûrement pas libérer la personne de ce qui en est à l’origine.

Arrow http://www.ressources-actualisation.fr/articles/meditation/la-meditation-3g/


Arrow http://www.meditation3g.com/index-control-new.php

Citation :
Est-ce que vous aimeriez bénéficier des avantages incontestables d'une pratique méditative de plusieurs années - rapidement et sans effort inutile ?

Ahahahahah ... sans commentaire 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La méditation 3G : Kezako et Critique   Jeu 29 Jan - 23:36

Si le bruit de la pluie avait la capacité à zénifier le monde, y'aurait nettement moins d'alcooliques en Bretagne et en Normandie.

Je dis ça, je dis rien !

Content1
Revenir en haut Aller en bas
 
La méditation 3G : Kezako et Critique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La méditation 3G : Kezako et Critique
» Méditation Quotidienne : Le grand commandement de l’amour
» Pendant ma méditation, mon corps devient lourd et j'ai l'impression que je vais m'évanouir.
» Sensations physiques lors de la méditation
» Méditation dominicale : De la richesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Cœur de l'Univers :: Harmonisations du corps et de l'esprit :: Méditation-
Sauter vers: