Au Cœur de l'Univers
Bonjour et Bienvenue. Nous vous souhaitons une bonne lecture et au plaisir d'échanger avec vous.

Paix et Lumière

Au Cœur de l'Univers

Développement personnel et Spiritualité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélie
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces   Lun 1 Déc - 13:05

La Miviludes, instance placée auprès du premier ministre, désigne arbitrairement, dans son dernier rapport, une quarantaine d’approches non conventionnelles comme susceptibles de conduire à des « dérives sectaires ». Beaucoup d’entre elles sont pourtant utilisées sans histoire par des milliers de Français.

« 4 Français sur 10 ont recours aux médecines dites alternatives ou complémentaires, dont 60 % parmi les malades du cancer », écrit le président de la Miviludes, Georges Fenech dans le rapport intitulé Guide santé et dérives sectaires
Il explique que « les dangers de ce marché alternatif de la guérison et du bien-être » tiennent essentiellement au fait qu’elles ne sont « ni réglementées ni validées scientifiquement ». 
Et qu’en outre « certaines de ces pratiques répondent aux critères de la dérive sectaire car elles sont le fait de « gourous thérapeutiques » qui exercent une véritable emprise mentale sur les malades, pour mieux les dépouiller de leurs ressources ».


[...]

« Un nouveau mode de pensée = dérive sectaire »


Concrètement, comment distinguer une pratique simplement « alternative » d’une pratique à risque sectaire ? 
En effet, dit le rapport, « si la maladie est un point d’entrée facile pour les mouvements à caractère sectaire, toute dérive thérapeutique n’est pas forcément sectaire. 
Un médecin peut croire fortement à une thérapie non éprouvée, complémentaire ou alternative, mais qui ne porte pas de danger en soi ».


La réponse de la Miviludes est à la fois surprenante et logique. 
Surprenante, car elle stigmatise d’emblée toute pensée « différente », toute recherche d’amélioration ou de nouveauté hors les sentiers de l’Académie et du dogme matérialiste.


Logique aussi parce que beaucoup de citoyens savent aujourd’hui, à la suite des nombreux scandales sanitaires qui ont émaillé dernièrement l’actualité, combien le système institutionnel s’est compromis avec le pouvoir de l’argent et les intérêts économiques. 
Et la Miviludes est le dernier verrou idéologique maintenu par le pouvoir pour préserver le monopole médical face à l’explosion du nombre de démarches thérapeutiques.


La réponse de la Miviludes, la voici : « La dérive thérapeutique devient sectaire lorsqu’elle essaie de faire adhérer le patient à une croyance, à un nouveau mode de pensée. (…) Le gourou thérapeutique propose non seulement de soigner, mais aussi de vivre autrement. (…)  Comment reconnaître un charlatan ou un­ pseudo thérapeute sectaire ? [Il] vous présente une nouvelle vision du monde en utilisant des termes tels que : ondes cosmiques, cycles lunaires, dimension vibratoire, purification, énergies, cosmos, conscience ». 
Il s’agit là d’un « mécanisme d’emprise mentale destiné à ôter toute capacité de discernement au malade et à l’amener à prendre des décisions qu’il n’aurait pas prises autrement ».


Dispositif de vigilance


Bien sûr, d’autres critères peuvent apparaître (exigences financières exorbitantes, coupure avec la médecine ou avec la famille, etc.), mais cela reste en réalité exceptionnel. Les quelques affaires, très médiatisées, qui peuvent se rencontrer chaque année sont montées en épingle et présentées comme un « fléau ».


Hormis ces rares dossiers judiciaires, la Miviludes avoue en fait sa totale ignorance quant à l’ampleur du phénomène : « Les accidents liés aux pratiques non conventionnelle ne sont jamais répertoriés actuellement ». Elle annonce d’ailleurs qu’un « dispositif de vigilance » spécifique va être mis en place pour combler cette ignorance.


Donc, ce qui dérange la Miviludes et le gouvernement qui la finance, c’est que des thérapeutes non médecins s’occupent de Français qui souffrent, beaucoup d’entre eux d’ailleurs cherchant simplement à échapper à la dureté du système médical, à la mécanisation de leurs corps, à la froideur des soins prodigués, aux effets secondaires mortels du tout chimique, etc.


La  « liste noire » des principales médecines douces visées
Voici la liste des médecines non conventionnelles qui sont dans le collimateur de la Miviludes en raison de leur risque supposé de « dérives sectaires » :
Amaroli (traitement du cancer par ingestion de sa propre urine)
Anthroposophique
Ayurvédique
Biomagnétisme
La constellation systémique et familiale
Décodage biologique
Énergiologie
Ennéagramme
EMDR (eye movment desensitization and repossessing)
Fasciathérapie
Gemmothérapie
Gestalt-thérapie
Hamer (méthode) ou Médecine Nouvelle Germanique
Iridologie
Kinésiologie
Libération des cuirasses (MLC)
Médecine énergétique
Naturopathie
Ozonothérapie
Psychobiologie
Psychogénéalogie 
Programmation neurolinguistique
Médecine quantique
Reiki 
Résonance
Respirianisme
Simonton
Sophrologie
Tipi
Vittoz
Yunâni

> D´autres approches ou groupes sont également cités : néochamanisme, Kryeon, Tabitah’s Place, association Joie et Loisirs, instinctothérapie, massage ou apposition des ­mains, crème Budwig (en France : Kousmine), Rudolf  Breuss, Jean Lefoll, Scohy, etc.


La Miviludes précise que d’autres méthodes non citées ici (il en existerait environ 400 au total) ne sont pas non plus exemptes de risques.


Ces thérapeutes non conventionnels aident leurs patients – qui vont les voir alors même qu’ils ne sont pas remboursés (ce qui pourrait être considéré comme un indice d’efficacité de ces approches) – à rechercher les causes de leurs affections et les invitent à faire évoluer leurs pratiques ou en adopter de nouvelles. 
Par exemple arrêter de fumer ou de boire, manger plus naturel, manger moins, faire des exercices de détente (yoga, par exemple), méditer, voire prier, se faire masser, etc.


Rien de criminel ni de dangereux dans ces activités, sauf peut-être pour le monopole médical dans son aspect financier. Et sauf quelques rares cas de réelles dérives, qui sont fortement médiatisés.


La Miviludes aura beau jeu de clamer que ces approches ne sont pas « validées scientifiquement ». 
En effet, elles font souvent appel à d’autres paradigmes, auxquels est encore fermée la communauté scientifique, en tout cas en France. 
Car en Suisse, en Allemagne, en Orient, par exemple, les esprits sont plus ouverts. Mais le gouvernement français devra sans doute abandonner un jour sa volonté de régenter les corps et les esprits. 


De plus en plus, les patients veulent choisir leur mode thérapeutique : ils préféreront certainement guérir « illégalement » que mourir dans les protocoles des dogmes scientifiques et administratifs.


Article complet ici : http://www.ouvertures.net/le-gouvernement-publie-sans-debat-contradictoire-une-liste-noire-de-medecines-douces/

Lien du guide : http://www.derives-sectes.gouv.fr/sites/default/files/publications/francais/guide_sante_complet.pdf


Dernière édition par Mélie le Lun 1 Déc - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mélie
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces   Lun 1 Déc - 13:05

En lisant cet article, j'ai retenu : contrôle, peur et profit ... 
Revenir en haut Aller en bas
Benoit
Loquace
Loquace
avatar


MessageSujet: Re: Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces   Lun 1 Déc - 13:23

MDR

Gestalt-thérapie et programmation neuro-linguistique !!! C'est les psychologues qui vont être fâchés. C'est vrai qu'ils ont l'habitude d'être traité de charlatans par les médecins, mais de là à les mettre dans une liste de pratiques à dérive sectaire, çà va en agacer plus d'un.

Par contre, 40% des français qui recourt à des médecines douces, c'est un bon signe. Le seul des 10% est largement dépassé, il ne faudra que peu de temps pour que la majorité des français s'y mette. A ce moment-là, la médecine officielle devra s'incliner.

En gros, toute approche holistique de la personne est condamnée par la miviludes. C'est de la bonne pub !
Revenir en haut Aller en bas
Pi.
Loquace
Loquace
avatar


MessageSujet: Re: Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces   Lun 1 Déc - 15:11

Hein quoi ? La sophrologie est d'un côté reconnue par l'Etat, mais figure aussi sur cette liste, établie par un de services de l'Etat ?

Qu'est-ce que cela signifie ? Shocked Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Pkpas
Bavard
Bavard
avatar


MessageSujet: Re: Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces   Jeu 4 Déc - 9:55

Je suis d'accord sur un point, ce résumé pue la peur, voire même la parano. Je rappelle le premier réflexe quand un résumé d'une publication suscite autant de questions: trouvez l'original et vérifiez ce qu'elle dit.

http://unadfi.org/IMG/pdf/miviludes_guide_sante_complet.pdf

Ce que ce résumé présente comme une liste noire est en vérité un simple lexique des méthodes qu'on rencontre couramment chez les pseudo-thérapeutes. Le rapport ne fournit pas de "liste noire" mais fait l'état des lieux des pratiques utilisées par les mouvements sectaires qui utilisent des pseudo-médecines pour attirer des disciples (et il me semble que pas mal de personnes sur ce forum ont eu à faire à de tels mouvements). Ce lexique sert à aider par exemple des proches à décrypter un discours pseudo-médical.

Ce rapport parle également de stages où on pratique le jeûne ou des exercices physiques. Il ne résume pas la dangerosité aux pratiques mais à tout un ensemble de choses comme par exemple l'incitation à arrêter un traitement médical faite à des personnes en position de faiblesse ou de désespoir.
Revenir en haut Aller en bas
Mélie
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces   Jeu 4 Déc - 13:20

Pkpas, à partir de la page 21 :
"Les différentes méthodes classées dans cette catégorie, sont résolument excluantes de la médecine conventionnelle. Ce parti non négociable et non contestable soumet à l’emprise mentale, celui qui y adhère et le met en danger dès lors qu’il est atteint d’une pathologie grave ou qu’il développe des dysfonctionnements mentaux induits par son thérapeute. Outre la victime directe, ces situations sont à l’origine de ruptures familiales douloureuses notamment pour les enfants.
- L’analyse transactionnelle
- La programmation neurolinguistique (PNL)
- Ennéagramme
- La fasciathérapie
- La kinésiologie
- Le reiki
- Le massage Tui Na etc ..."


Bref je note que je suis sans doute dans une dérive sectaire refusant catégoriquement la vaccination ! 


A part la page 151 du guide, le reste est confusion, méconnaissance avec un bon mélange d'appriori et de peur.


La seule chose de bien c'est en effet d'appuyer sur le traitement médical qu'il ne faut pas arrêter sous prétexte d'une guérison miracle.


Et pour finir page 173 : 
"Les méthodes repérées par la Miviludes sont précisément celles des pseudo thérapeutes, mais aussi celles des distributeurs de produits complémentaires de santé.  Ce phénomène tient d’une part à l’accroissement exponentiel du nombre de concepts et méthodes protégés soit par des droits d’auteurs, soit par des droits de marques ou autres droits de propriété intellectuelle.
Outre leur dangerosité potentielle, les méthodes et les pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique ont en commun de permettre  à leurs concepteurs d’obtenir des revenus très confortables."
Liste non exhaustive à partir de la page 173.
Revenir en haut Aller en bas
Pkpas
Bavard
Bavard
avatar


MessageSujet: Re: Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces   Ven 5 Déc - 3:17

Ce paragraphe est un peu extrême, mais dit que ces techniques ne sont pas reconnues par la médecines et que ses praticiens ont généralement ont des visées de manipulation plutôt que de traitement.

Après, je pense que la Miviludes sous-estime le phénomène des "gourous honnêtes", faisant de la manipulation et créant de la dépendance sans s'en rendre compte et suppose que tous sont de méchants cyniques conscients de l’inanité de leurs méthodes.

Mélie a écrit:
Bref je note que je suis sans doute dans une dérive sectaire refusant catégoriquement la vaccination ! 
Oui. Et note qu'en France, faire partie d'une secte est légal, mais le gouvernement estime de son devoir de s'assurer que tu ne propages pas trop tes mauvaises pratiques objectivement dangereuses pour la santé publique. Comme on vit dans un pays où la liberté d'expression existe encore pour l'instant, tu as le droit de dire ce que tu veux sur la vaccination, et le gouvernement a le droit (et, estime qu'il a le devoir) de dire que c'est des conneries.

Revenir en haut Aller en bas
Mélie
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces   Ven 5 Déc - 8:03

Pkaps, en effet, je ne me permet pas de dire à toutes les portes que la vaccination c'est pas bien ! lol c'est un avis tout à fait personnel et une démarche personnelle.
Je n'encourage pas la propagation dans un sens ou dans un autre d'ailleurs.


La Miviludes a survolé le sujet mais ne connait pas tout cela. Il y a des dérives dans chaque mouvance, et on ne parle pas de l'église et pourtant il y a des dérive aussi dans ce mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Pkpas
Bavard
Bavard
avatar


MessageSujet: Re: Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces   Ven 5 Déc - 8:30

Mélie a écrit:
Il y a des dérives dans chaque mouvance, et on ne parle pas de l'église et pourtant il y a des dérive aussi dans ce mouvement.[/size]
C'est une chose que les détracteurs de la Miviludes ne saisissent pas bien: elle ne s'intéresse pas aux croyances, elle s'intéresse aux pratiques à risque. Typiquement, dans le cas des groupes religieux extrêmes: mis en dangers des enfants par refus de soins médicaux, isolation des personnes vulnérables, création de situations de dépendance, voire carrément séquestrations.

La Miviludes n'épargne pas les mouvements chrétiens, mais il est vrai que je la trouve très douce avec certains mouvements comme l'Opus Dei. Hé, c'est de la politique, il est plus facile de voter un budget avec les voix des catholiques.

Mais en ce qui concerne l'église catholique, même un anticlérical comme moi doit reconnaître que dans la lutte contre les sectes, lorsqu'un mouvement en son sein prend cette direction, il est assez vite rejeté, du moins en France. Je trouve que l'église devrait être rejeté par quiconque trouve les sectes dangereuses mais il est vrai que tant qu'ils sont loin de la dangerosité des témoins de Jéhovah ou des scientologues.
Revenir en haut Aller en bas
Dolfy
Bavard
Bavard
avatar


MessageSujet: Re: Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces   Sam 6 Déc - 0:58

provocations de l'etat comme d'habitude...ce discours est ancien, que ce soit de droite ou de gauche d'ailleurs....il n'y a pas d'evolution dans tout cela...
Revenir en haut Aller en bas
Mélie
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces   Sam 6 Déc - 8:14

Dolfy a écrit:
il n'y a pas d'evolution dans tout cela...
Voilà c'est un peu mon regret dans cette étude. 

D'autant que des dérives dans la science, on peut aussi en trouver.
http://you.leparisien.fr/actu/2013/05/14/experiences-scientifiques-progres-ou-derive-20108.html
Revenir en haut Aller en bas
Unptitgab
Bavard en devenir
Bavard en devenir
avatar


MessageSujet: Re: Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces   Sam 6 Déc - 12:51

Il y a un oubli dans l'article du Parisien, c'est que tous les éléments du vivant sont génétiquement modifiés, sinon il n'y aurait aucune différenciation dans le vivant. La seule différence entre une modification réalisée en laboratoire et une modification résultant du brassage durant la fécondation est que l'une est contrôlée et que l'autre est hasardeuse, le hasard ne faisant pas toujours bien les choses et qu'un enfant puisse naître avec une maladie génétique dirions nous que la copulation est une dérive?
De plus il y a un amalgame entre tout et n'importe quoi, quel rapport entre le prion responsable de l'ESB et une modification génétique réalisée en laboratoire et la grippe aviaire?
La seule question que pourrait soulever l'article est d'ordre éthique, peut on expérimenter sur un animal, le mouton phosphorescent ne souffrant d'aucune pathologie est-ce plus grave que d'avoir créer par croisement successifs des chiens ayant des problème respiratoires comme le bouledogue français.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces
» Le gouvernement s'attaque aux médecines douces!
» Le gouvernement s'attaque aux médecines douces!
» écrire aux gouvernement contre les MASSACRES SANS ANESTHÉSIE
» Le Nouvel Ordre Mondial nous prépare une société sans "cash" dès cet été !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Cœur de l'Univers :: Discussions :: Sujets divers-
Sauter vers: