Au Cœur de l'Univers
Bonjour et Bienvenue. Nous vous souhaitons une bonne lecture et au plaisir d'échanger avec vous.

Paix et Lumière

Au Cœur de l'Univers

Développement personnel et Spiritualité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Plongée dans la conscience d’une orque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc
Loquace
Loquace
avatar


MessageSujet: Plongée dans la conscience d’une orque   Dim 3 Aoû - 21:20

Plongée dans la conscience d’une orque


(extraits)

Il y a deux semaines, j’ai vu Blackfish, le documentaire fascinant sur les orques en captivité.  J’ai beaucoup apprécié le film mais un tas de questions me trottaient en tête. Des questions de neurosciences. Qu’est-ce qui différencie les orques des autres animaux, par exemple ? Comment les cétacés perçoivent-ils les humains ? Que voulaient dire les réalisateurs du film quand ils parlaient de l’intensité des émotions de ces mammifères marins ? A quel niveau d’intelligence ces animaux se situent-ils vraiment ?

Les cétacés disposent donc d’une sorte de lobe supplémentaire à côté de leur système limbique et de leur néocortex. Et bien sûr, vous pouvez tirer des déductions de ce fait. Ce lobe paralimbique a quelque chose à voir avec le traitement des émotions mais il est également lié au traitement de la pensée.

Il est très fortement développé chez la plupart des cétacés, mais beaucoup moins chez les humains et pas du tout chez d’autres mammifères. Cela suggère qu’il y a quelque chose qui a évolué ou qui s’est adapté dans ce cerveau au fil du temps, alors que cela ne s’est pas produit pour les autres mammifères, y compris les humains.

Donc, si cette partie du cerveau d’orque fait ce qu’elle est sensée faire, comme elle le fait chez tous les mammifères – à savoir, traiter les émotions – cela suggère que ces animaux traitent leurs émotions de façon très sophistiquée. Je pense aussi que lorsque vous regardez le comportement des dauphins et des baleines, en particulier dans la nature, vous observez un niveau de cohésion sociale absolument sans équivalent chez d’autres mammifères, y compris les humains.

Les ongulés sont des animaux à sabots. Par exemple, les chevaux, les cerfs, les chameaux, les rhinocéros, les porcs, les hippopotames et les girafes sont tous des ongulés. Vous savez, c’est très intéressant, parce que vous devez vous souvenir d’où les cétacés sont venus. Ce sont des ongulés, eux aussi ou plutôt, il le furent dans un lointain passé. Leurs parents les plus proches sont des animaux à sabots qui vivent en troupeaux. Donc, quand vous regardez les cétacés, vous voyez que le  troupeau est toujours là. Mais ils semblent l’avoir élevé à un autre niveau.

C’est un peu comme s’il s’agissait de “super-troupeaux” !

On sait que lorsqu’un dauphin voit, tout le monde l’entend. En d’autres termes chaque fois qu’un membre du groupe focalise son faisceau de clicks sur une cible quelconque, l’écho lui revient mais également à tous ceux qui l’entourent.

Cette vision commune, qui peut faire croire à de la télépathie, n’est pas sans conséquence sur le contenu mental de chaque dauphin du groupe, capable de fusionner son esprit à ceux des autres quand la nécessité s’en fait sentir. Ceci explique sans doute la formidable capacité d’empathie des dauphins mais aussi leur fidélité "jusqu’à la mort" quand il s’agit de suivre un compagnon qui s’échoue.

En d’autres circonstances, bien sûr, le dauphin voyage seul et il "rassemble" alors sa conscience en un soi individualisé, qui porte un nom, fait des choix et s’intègre dans une lignée.

---

DAUPHINS : CERVEAU, INTELLIGENCE et conscience exotiques

Parmi l'ensemble des animaux non-humains, les dauphins sont dotés du quotient encéphalique le plus élevé au monde, soit à peu près celui de l'être humain.
A ce petit jeu, d'ailleurs, le cachalot nous dépasse tous largement !
Une telle augmentation du volume cérébral, bien au-delà des simples besoins de la motricité ou de la sensorialité, est qualifiée "d'encéphalisation structurelle".

Le problème de l'humain, mais nous n'y reviendrons pas davantage, c'est qu'il ne s'est servi jusqu'à ce jour que d'une partie de son intelligence et qu'il se laisse ensevelir vivants dans ses propres déchets, et avec lui les reste du monde, pour n'avoir pas su contrôler sa propre reproduction ni la saine gestion de son environnement.

https://freedolphinsbelgium.wordpress.com/category/orques-libres/

http://www.dauphinlibre.be/intelligence.htm#Moi,%20dauphin

Revenir en haut Aller en bas
http://www.alliance-galactique.net/forum/viewforum.php?f=3&s
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Plongée dans la conscience d’une orque   Lun 4 Aoû - 12:28

s'ils sont si intelligent pourquoi ils mangent de la viande ? hein pourquoi ? Ghis Ghis 
Revenir en haut Aller en bas
Pi.
Loquace
Loquace
avatar


MessageSujet: Re: Plongée dans la conscience d’une orque   Lun 4 Aoû - 13:00

J'ai lu "plongée dans la conscience d'un orc" ... Un peu moins empathique la bête...

mdr

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plongée dans la conscience d’une orque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plongée dans la conscience d’une orque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je recherche des descriptions de paysages plongés dans le brouillard.
» Vido-cinéma : "L'Île", de Pavel Lounguine, une plongée dans l'Ame russe !
» La photo d'un crucifix dans l'urine à nouveau exposée !
» Plongée inédite dans la magnétosphère de Jupiter
» L'enseignement de la prière dans l'Evangile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Cœur de l'Univers :: Écologie, nature et environnement :: Nature et Environnement-
Sauter vers: